Appel à communications

Avant-propos

Handicap 2018 est la principale conférence francophone sur les aides techniques pour les personnes handicapées. Bisannuelle, elle est organisée à Paris, en parallèle avec le salon Autonomic-Paris, par l’IFRATH (Institut Fédératif de Recherche sur les Aides Techniques pour personnes Handicapées), société savante constituée sous la forme d’une association loi 1901 (http://ifrath.fr). L’IFRATH rassemble des chercheurs, des utilisateurs et des industriels ayant décidé de mettre en commun leurs compétences afin de créer des synergies permettant de favoriser l’avancement des travaux de recherche fondamentale, technologique et méthodologique pour répondre aux besoins des personnes touchées par des handicaps de toutes natures : physique, sensoriel, mental, cognitif, psychique ainsi qu’au polyhandicap.

Depuis notre première conférence, Handicap 2000, la définition du concept de Handicap a évolué, passant d’un modèle purement médical dans lequel le handicap est assimilé à la déficience, vers un modèle psychosocial dans lequel le handicap est le désavantage sociétal résultant d’une incapacité à accomplir certaines activités, incapacité elle-même due à une déficience. Dans cette définition, les facteurs personnels sont mis en regard de facteurs environnementaux. Ainsi considère-t-on maintenant que le handicap est produit par l’environnement et non par la déficience (en référence au « processus de production du handicap »). En résumé le handicap n’est pas la déficience elle-même, mais la conséquence d’un environnement ne prenant pas en compte les besoins particuliers des personnes, associant la notion d’accessibilité à celle d’aide technique. Cette évolution n’est pas seulement rhétorique. Elle place les besoins de l’individu au centre de la réflexion. Il ne s’agit plus seulement de le réparer, mais de développer son autonomie afin d’améliorer sa qualité de vie et de lui permettre de participer à la société, en restaurant la possibilité d’accomplir les activités dont les déficiences le privent. Il est important de réaliser que les trois grands domaines de la recherche (Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication, Sciences de la Vie, Sciences Humaines et Sociales) mais aussi le domaine de l’ingénierie sont convoqués par cette recherche. La pluridisciplinarité et l’interdisciplinarité sont les maître-mots de l’IFRATH, mais aussi de la conférence Handicap qu’elle organise. Cette conférence doit permettre d’échanger des connaissances, de questionner des concepts et d’initier des collaborations entre différents secteurs disciplinaires, grâce à des contributions issues de recherches pluridisciplinaires, selon quatre axes : technologiques, scientifiques mais aussi psychologiques et sociologiques.

Ainsi, son rôle fédérateur et son caractère pluridisciplinaire, ainsi que son souci de travailler dans l’intérêt de toutes les personnes porteuses de handicap, font de la conférence Handicap la référence des conférences francophones de ce secteur.

Thèmes de la conférence

Toutes les contributions scientifiques, technologiques ou méthodologiques se rapportant aux déficiences motrices, sensorielles et cognitives sont susceptibles d’être présentées à la conférence Handicap.

Caractérisation et modélisation des situations de perte d’autonomie

  • Conséquences des déficiences cognitives (dont les « Dys » : dyslexie, dyscalculie, dyspraxie, etc.)
  • Conséquences des déficiences visuelles
  • Conséquences des déficiences auditives
  • Conséquences des autres déficiences sensorielles
  • Conséquences des déficiences motrices
  • Conséquences du vieillissement
  • Pathologies chroniques invalidantes : Maladie d’Alzheimer, …
  • Polyhandicap

Technologies pour l’autonomie et la santé

  • Technologies d’assistance à la perception
  • Technologies d’assistance à la communication
  • Technologies d’assistance à la rééducation
  • Technologies d’assistance à la stimulation
  • Technologies d’assistance pour les « Dys »
  • Robotique d’assistance au déplacement, à la préhension, à la rééducation
  • Orthèses, prothèses, neuroprothèses
  • Interfaces cerveau-machine
  • Intelligence ambiante, maison intelligente, systèmes embarqués au service de la personne
  • E-service : téléassistance, télé vigilance, télédiagnostic, télé réhabilitation, e-accessibilité
  • Réalité virtuelle pour l’évaluation et la rééducation des troubles cognitifs et moteurs
  • Jeux vidéo accessibles, jeux sérieux
  • Trans modalité, multi modalité

Méthodologies

  • Concept d’autonomie : caractérisation, conséquences d’une déficience sur l’autonomie de la personne, apport des aides techniques pour réduire le handicap d’une personne et redonner de l’autonomie, …
  • Rééducation, stimulation, apprentissage
  • Conception de l’assistance prenant en compte les dimensions humaines et sociétales
  • Evaluation des technologies dans leur environnement d’usage

Ergonomie des systèmes d’assistance

  • Evaluation
  • Modélisation humain-machine-environnement
  • Interactions humain-système d’assistance
  • Modélisation, simulation de l’humain : aspects perceptifs, moteurs et cognitifs

Sciences Humaines et Sociales

  • Etude des usages des technologies • Ethique
  • Dimension sociale : vie publique et privée, handicap et intégration sociale, handicap et vie relationnelle
  • Inclusion scolaire, secondaire et supérieur
  • Adaptation du poste de travail, maintien dans l’emploi
  • Accessibilité à la ville, au cadre bâti, à la culture et aux arts.

Calendrier

  • Septembre 2017 : 1er appel à communication
  • Novembre 2017 : 2ème appel à communication
  • Février 2018 : Date limite de soumission
  • Avril 2018 : Date de réponse du Comité de Programme
  • Mai 2018 : Date limite de remise des versions finales
  • Mai 2018 : Date limite des inscriptions au tarif préférentiel
  • 13-15 Juin 2018 : Conférence (Hôtel Mercure, Porte de Versailles, Paris)

Prix du meilleur article

à venir